DataCités 2

Le Lab Ouishare x Chronos lance la saison 2 de DataCités pour accompagner les collectivités dans le développement de leurs stratégies d’usage et de partage de la donnée.

L' émergence des data services urbains

Face à une transition numérique dont les effets sociétaux sont multiples pour les territoires, il est nécessaire de renforcer les capacités des collectivités en matière de développement et de gouvernance des data services urbains pour en faire des instruments de l'intérêt général favorisant la transition énergétique et écologique, la revitalisation et l’accessibilité des centres des villes petites et moyennes.

  • Mais, comment aider les collectivités à concevoir, prototyper et expérimenter des data services urbains sur leur territoire ?

  • Quels partenariats et quelles formes de gouvernance peuvent-elles mettre en oeuvre avec le secteur privé pour partager des données ?

  • Comment les collectivités peuvent-elles accroître leurs capacités d’action pour s’affirmer comme partie prenante de la fabrique de la ville numérique ?

DataCités 2

Le Lab OuiShare x Chronos lance DataCités 2 pour accompagner les territoires dans leur développement de stratégies d’usage et de partage de la donnée entre des acteurs publics, privés et les usagers (citoyens, habitants, contribuables, touristes, etc.).

Pendant près d'un an, cette exploration (ou programme de "recherche-action") a pour objectif de réunir des acteurs publics et privés pour co-produire une méthode de capacitation des territoires grâce à un accompagnement personnalisé auprès de collectivités territoriales et d’ateliers de coproduction, de réflexion et de rencontres avec tous les partenaires de DataCités 2.

Pour répondre à ces multiples enjeux et développer la capacité des territoires à gérer le partage de données, le Lab Ouishare x Chronos lance DataCités 2 pour :

  • accompagner la réflexion et l’expérimentation sur ce que permet le partage des données, au delà du seul open data, en matière d’amélioration de développement de nouveaux services (publics ou privés), d’amélioration de la gestion des politiques publiques, d’inclusion numérique et de renforcement des capacités d’action des citoyens,

  • outiller, en méthodologie et en expertise, les collectivités pour les faire monter en compétences sur leur stratégie de développement de data services urbains,

  • tester des modes de gouvernance autour du partage de données entre public et privé (“sharing data”),

  • favoriser le prototypage de data services urbains d’intérêt général favorisant la transition énergétique et écologique,

  • évaluer la “maturité numérique” des collectivités et de leur écosystème territorial.